Energie Idéale
L'utilisation de l'énergie en permaculture

L'utilisation de l'énergie en permaculture

L'utilisation de l'énergie en permaculture

Découvrez les principes de la permaculture associés à l’énergie. Les sources d’énergie en permaculture et aussi comment elle la consomme.

La permaculture est un concept systémique qui vise à créer et à maintenir des espaces de vie durables. Le concept de permaculture a été développé il y a environ 40 ans (1978) par deux australiens : Bill Mollison et David Holmgren.

Un objectif important de la permaculture est d'utiliser et de conserver les cycles naturels, les sources d'énergie, d'améliorer les sols et la biodiversité plutôt que de les détruire. La permaculture comprend 12 principes et l'un d'entre eux est "capter et stocker l'énergie".

L'énergie un principe important en permaculture

L'énergie est un principe important en permaculture. Le principe étant d'utiliser l'énergie intelligemment, le plus efficacement possible et de la préserver sur le long terme. Contrairement à ce que l'on peut voir actuellement, où nous sommes en train de consommer les combustibles fossiles sur une période extrêmement courte sans vision long terme. Ces combustibles fossiles ayant mis des milliers d'années à stocker de l'énergie...

Le concept systémique de la permaculture est constamment en recherche de solutions créatives pour créer de l'énergie et en consommer sans gaspillage.

Les principales sources d'énergie en permaculture

La biomasse

La biomasse utilise des déchets, qu'il s'agisse de déchets agricoles, forestiers, de fumier ou de déchets urbains, comme source d'énergie que ce soit par combustion ou décomposition. En permaculture, la biomasse est l'une des principales sources d'énergie, avec en premier lieu, le bois. Le bois des forêts environnantes est souvent utilisé pour chauffer la maison et cuisiner. Si la forêt est gérée d'une façon écoresponsable, cette source d'énergie est presque inépuisable. Il a l'avantage d'être stockable et manipulable facilement. La permaculture concerne aussi la construction, et dans votre habitation, il faut veiller à éviter les pertes d'énergies de chauffage (maison passive).

Les jardiniers en permaculture savent très bien l'importante de la matière végétale et animale en décomposition, elle est plus que bénéfique pour le sol. C'est pourquoi le compost et le paillis sont des aspects importants d'une bonne conception en permaculture. Mais pour produire de l'électricité, l'énergie libérée par ces matériaux peut également être exploitée. Ces gaz peuvent ensuite être utilisés pour produire de la chaleur, pour faire tourner des turbines afin de produire de l'électricité, ou même pour produire des carburants. Pendant les hivers rudes, le fumier peut par exemple servir de source de chaleur, il est installé dans la serre pour éviter que la température ne descende trop bas et ne gèle certaines plantations.

L'énergie du soleil

Dans les structures et constructions en permaculture, il y a une recherche de l'autonomie énergétique. L'énergie du soleil étant gratuite, inépuisable et avec des possibilités pour la stocker, c'est donc une source d'énergie souvent utilisée. C'est le photovoltaïque qui est privilégié pour transformer directement l'énergie du soleil en électricité. L'énergie du soleil peut également être utilisée avec un séchoir solaire pour avoir des fruits et légumes secs toute l'année. En cuisine également avec les fours solaires.

De manière plus simple, l'énergie du soleil est captée par les plantes et grâce au principe de la photosynthèse, les plantes transforment l'énergie du soleil en vitamines et nutriments à travers les légumes et fruits qu'elles produisent. La permaculture tente de donner le plein potentiel à ce mécanisme à travers les potagers et vergers qu'elle peut créer.

Les autres énergies potentiellement utilisables en permaculture

Le vent est un autre phénomène météorologique naturel qui peut être exploité pour produire de l'énergie. Les fluctuations de la température et de la pression atmosphérique se combinent avec la rotation de la planète pour faire circuler l'air à la surface de la terre. Le fait de placer des éoliennes sur le trajet du vent permet de produire de l'électricité. La permaculture s'adapte à l'environnement et aux conditions climatiques locales, si la zone est régulièrement sujette au vent, l'éolienne comme source d'énergie sera alors fortement envisagée. Les éoliennes peuvent servir à produire de l'électricité, mais aussi à pomper l'eau.

L'hydroélectricité exploite l'énergie des chutes ou des mouvements de l'eau, comme source d'énergie. L'hydroélectricité a été utilisée dans le passé pour transformer les moulins à eau en moulins à grains. En permaculture, elle peut être utilisée, mais c'est plus rare, avec des moulins à eau ou à l'aide de micro centrales hydroélectriques. L'eau est une ressource et une énergie, un moyen plus simple est d'utiliser est de prévoir des solutions pour capter et stocker cette eau, pour ensuite l'utiliser en période de sècheresse.

La permaculture est bien plus qu'une simple forme d'agriculture biologique ou de jardinage naturel. La permaculture est un processus de conception intégré qui permet d'obtenir un environnement durable, équilibré et esthétique. Ce processus de conception intégrée est systémique, dynamique et multidisciplinaire. L'objectif principal est de permettre la génération de systèmes humains durables et résistants qui peuvent assurer la survie de toutes ses composantes au fil du temps sans nuire aux ressources primaires. La collecte et l'utilisation de l'énergie sont l'une des composantes importantes de ce concept.

D'autres articles sur les énergies renouvelables :

Les solutions pour optimiser la consommation énergétique des logements résidentiels

Optimiser la consommation énergétique des logements est un enjeu important, à la fois en termes économiques et...

Passer à l'énergie verte, une vraie bonne idée ?

La prise de conscience écologique est devenue une réelle priorité pour les consommateurs. Chacun veille à réduire...

Energie et panneaux solaires à l'heure de la « smart home » : sont-ils compatibles ?

Aujourd'hui, les maisons intelligentes sont dotées de systèmes internes qui permettent de contrôler des appareils...

Quelques réflexions au sujet des habitations autonomes

Envisager de rendre son habitat partiellement ou totalement autonome d'un point de vue énergétique est un défi peu...