Energie Idéale
Les solutions pour optimiser la consommation énergétique des logements résidentiels

Les solutions pour optimiser la consommation énergétique des logements résidentiels

Les solutions pour optimiser la consommation énergétique des logements résidentiels

Optimiser la consommation énergétique des logements est un enjeu important, à la fois en termes économiques et écologiques. Du point de vue économique, la crise des gilets jaunes illustre bien les conséquences qu'entraîne une non maîtrise des coûts énergétiques. Les personnes disposant de petits salaires et installées dans des habitats individuels en dehors des villes ont de plus en plus de mal à faire face aux dépenses énergétiques qu'implique ce mode de vie. La possession d'une voiture et d'un logement individuel nécessitent un budget conséquent. Les individus dont les revenus couvrent à peine les dépenses sont sur le fil du rasoir et basculent dans la précarité à la moindre hausse des coûts de l'énergie. Le chauffage des habitats représente justement un coût important.

Optimiser le coût énergétique d'un logement est un point intéressant pour sa résidence principale, mais pas seulement. Si vous faites de l'investissement immobilier locatif, les locataires sont attentifs à la consommation du logement et accepteront de louer plus cher un logement si ce dernier consomme peu d'énergie.

Du point de vue écologique, la consommation des logements est également un enjeu important. En France, le mix énergétique employé dans le secteur résidentiel repose largement sur l'électricité et le gaz, des énergies moins polluantes et moins émettrices de CO2 que celles du secteur des transports à titre de comparaison (où le pétrole tient une place importante). Cependant, de nombreux habitats sont aussi chauffés au fioul (un dérivé du pétrole). Aussi, même les énergies les moins émettrices de CO2, telles que le nucléaire et les énergies renouvelables, requièrent néanmoins des installations importantes dont le déploiement n'est pas sans conséquence sur l'environnement.

Par ailleurs, le secteur résidentiel et le tertiaire représentent près de 40% de la consommation d'énergie. Au sein du secteur résidentiel, le chauffage représente à lui seul plus de 60% de la consommation d'énergie. Et l'eau chaude vient en deuxième place et représente un peu moins de 20% des besoins en énergie du secteur résidentiel.

La principale source de dépense énergétique des logements concerne donc le chauffage. Nous allons vous présenter plus en détail les solutions pour réduire ce poste de dépense.

Repenser le mode d'habitat

Nous avons évoqué le cas des gilets jaunes en introduction. Cet exemple n'est pas pris au hasard. Sociologiquement, ce groupe est essentiellement composé d'individus aux moyens modestes ayant fait le choix de s'installer en milieu périurbain. Ce mode de vie est le fruit des politiques d'aménagement du territoire au cours des 50 dernières années avec la promesse d'un pavillon pour tous. Ce modèle semble atteindre ses limites.

Autrefois, les gens de condition modeste logeaient dans un habitat dit "groupé", cela est d'autant plus vrai dans les régions froides. Ainsi, dans le nord de la France, les milieux populaires logeaient dans des maisons mitoyennes. Les habitats comportaient presque systématiquement un ou plusieurs étages, cela afin de limiter la consommation d'énergie rapportée à la surface habitable (la toiture est une source importante de perte de chaleur). Le mode d'habitat dispersé était l'apanage des paysans à la vie rude, et n'ayant pas à se déplacer pour aller travailler, puisqu'ils travaillaient sur place.

Dans la seconde moitié du vingtième siècle, les populations modestes ont quitté les banlieues et la ville pour s'installer dans des lotissements et des petites maisons individuelles en périphérie des villes. Ce type d'habitat implique des dépenses énergétiques importantes pour le chauffage, et contraint ses habitants à avoir une voiture pour aller au travail. Dans un monde où les ressources énergétiques sont limitées, l'augmentation du coût de l'énergie remet en cause ce mode d'habitat.

Pour limiter les dépenses énergétiques, il faudrait que les populations modestes reviennent vers un mode d'habitat plus raisonné : un habitat plus dense, avec des maisons mitoyennes à plusieurs étages. En somme, il faut limiter l'étalement urbain et revenir sur la promesse du pavillon individuel pour tous, avant que le rêve ne se transforme en cauchemar.

À défaut de pouvoir reloger toutes les populations modestes dans des habitats regroupés, il existe de nombreuses solutions pour limiter la consommation énergétique des logements résidentiels.

Optimiser l'isolation

La meilleure énergie est celle que l'on ne consomme pas. Pour cela, il suffit d'isoler thermiquement le logement. L'isolation d'un bâtiment comporte plusieurs étapes. Le point le plus important concerne la toiture. Isoler les combles est la première mesure à prendre pour diminuer la consommation d'énergie. Il existe différents types d'isolants : laine de verre, laine de roche, chanvre, lin, laine de mouton etc... Chaque isolant possède ses qualités et ses contraintes. Le choix d'un isolant se fera également en fonction du budget.

Dans l'ordre des priorités, le deuxième point à optimiser concerne les ouvrants : fenêtre, baies etc... Les ponts thermiques (zone où beaucoup de chaleur s'échappe du logement) sont généralement importants à ces endroits. La solution est simple : opter pour des ouvrants double vitrage avec un bâti (le cadre) répondant aux dernières normes en termes d'isolation thermique.

Le troisième point concerne les murs. Certains murs de faible épaisseur offrent une très faible protection au froid. Pour corriger ce problème, il est possible de réaliser 2 types d'isolation : une isolation par l'intérieur ou par l'extérieur. L'isolation par l'extérieur est la plus efficace mais elle n'est pas adaptée à tous les types d'habitat, notamment ceux dont on souhaite préserver l'apparence et les spécificités architecturales. L'isolation par l'intérieur est une bonne alternative, elle fera néanmoins perdre quelques mètres carrés de surface.

En cas de doute sur les mesures à prendre pour réduire votre facture énergétique, vous pouvez faire appel à un professionnel. Muni d'une caméra infrarouge, il pourra réaliser un audit de votre habitat et identifier les principaux ponts thermiques du logement à traiter en priorité.

Système de chauffage

Il est possible de réduire sa consommation d'énergie en optant pour un système de chauffage plus efficace.

Si vous devez changer votre chaudière, vous pouvez en profiter pour vous équiper d'une chaudière à condensation. Elle permet de réduire la consommation de près de 30 à 35 %. Son fonctionnement repose sur un principe thermodynamique simple : elle récupère l'énergie libérée lors de la condensation de l'eau présente dans les fumées de combustion.

Si vous souhaitez aller plus loin, vous pouvez vous équiper d'une pompe à chaleur. Ce type d'équipement est onéreux, il se rentabilise sur la durée. Il existe différents types de pompe à chaleur (air-air, air-eau, puit canadien etc...) Le choix de l'installation dépendra des spécificités du logement, un professionnel pourra vous proposer une solution adaptée.

En conclusion, il existe de multiples solutions pour diminuer la consommation des logements résidentiels. Certaines solutions portent sur la politique d'aménagement du territoire et sont donc du ressort de l'État et des collectivités. Au niveau individuel, il existe également des solutions multiples pour limiter la consommation d'énergie.

D'autres articles sur les énergies renouvelables :

Passer à l'énergie verte, une vraie bonne idée ?

La prise de conscience écologique est devenue une réelle priorité pour les consommateurs. Chacun veille à réduire...

Energie et panneaux solaires à l'heure de la « smart home » : sont-ils compatibles ?

Aujourd'hui, les maisons intelligentes sont dotées de systèmes internes qui permettent de contrôler des appareils...

Quelques réflexions au sujet des habitations autonomes

Envisager de rendre son habitat partiellement ou totalement autonome d'un point de vue énergétique est un défi peu...

Le contrat d'effacement pour une entreprise : comment le mettre en place et pourquoi ?

La performance énergétique et financière sont deux composantes essentielles dans la vie d'une entreprise aussi...