Capter l'énergie solaire pour produire de l'électricité

Les panneaux solaires photovoltaïques permettent de produire de l'électricité, et libre à vous de relier ou d'isoler votre installation du réseau électrique EDF. Les capteurs photovoltaïques peuvent être intégrés à la structure du bâtiment : pan de toiture, façade, brise-soleil... Il est d'ailleurs possible d'installer des tuiles solaires : elles offrent l'avantage de s'intégrer plus facilement à l'esthétique de votre toit. Par ailleurs, les lampadaires solaires (appelés aussi candélabres) sont une excellente solution d'éclairage pour votre extérieur (jardin, porte de garage, piscine). Ils ont l'avantage de fonctionner en totale autonomie : l'énergie solaire captée en journée est stockée dans des batteries puis délivrée la nuit tombée. Ce type d'installation est grandement facilité depuis l'apparition des luminaires à LEDs, particulièrement économes en énergie.

Utiliser l'énergie solaire pour le chauffage individuel

L'énergie solaire est également exploitée pour produire de la chaleur, à l'instar des installations de panneaux solaires thermiques ou hybrides (mixte de la technologie photovoltaïque et thermique). Ainsi, ces derniers peuvent produire à la fois de l'électricité (via le photovoltaïque) et de la chaleur (via le thermique). Dans un autre registre, vous pouvez opter pour un cuiseur solaire : constitué d'un miroir parabolique, il permet de cuire des aliments en utilisant le rayonnement du soleil. Appelé également four solaire domestique, cette technologie est intéressante car peu coûteuse et simple à fabriquer. Enfin, n'oublions pas le chauffe-eau solaire, un dispositif pouvant assurer la production d'eau chaude sanitaire. Reliés à un ballon de stockage, les capteurs solaires ont pour fonction de convertir le rayonnement solaire en chaleur.

S'affranchir des énergies fossiles grâce au bois

Bien que le bois ne soit pas stricto sensu une énergie d'origine renouvelable, il permet tout de même certaines optimisations visant à économiser la consommation d'électricité, de gaz ou de fioul. La chaleur d'un poêle à bois ou d'une cheminée peut en effet être utilisée pour chauffer l'eau sanitaire. Des installations telles que le poêle à bois bouilleur ou le poêle à granulés hydrauliques en sont capables. Il en résulte une eau chaude utilisable pour le chauffage central ou comme eau chaude sanitaire. Vous pouvez également envisager l'installation d'un poêle de masse (ou poêle à inertie) dont la particularité est d'être constitué d'une masse importante de matériaux réfractaires (terre, faïence, briques, pierre volcanique...). La chaleur accumulée dans ces matériaux peut être restituée durant des heures après la flambée.

Produire de l'électricité avec une éolienne de jardin

Les éoliennes sont un excellent moyen de s'affranchir des énergies fossiles au sein de votre foyer. Le "petit éolien" désigne une gamme d'éoliennes de petite et moyenne puissance, montées sur des mâts généralement d'une dizaine de mètres. L'éolienne peut être raccordée au réseau électrique national ou à un parc de batteries. Le rendement est fonction de nombreux critères dont il très important de tenir compte : le diamètre, l'orientation et l'exposition de l'éolienne, la puissance et la fréquence du vent, la densité de population etc... Pour qu'une éolienne domestique soit rentable, il est préférable de se situer en zone rurale où les rendements énergétiques sont plus intéressants. Il est donc primordial d'étudier la ressource locale en vent, durant plusieurs semaines voire plusieurs mois.

Chauffer en puisant l'énergie géothermique du sol

Qu'elles soient enterrées horizontalement (dans le proche sous-sol) ou verticalement (c'est à dire plusieurs dizaines de mètres de profondeur), les sondes géothermiques sont des échangeurs dans lesquels de l'eau et du liquide antigel circulent en circuit fermé. Reliées à une pompe à chaleur, elles permettent d'exploiter la chaleur du sous-sol de la Terre. Il existe également le puits provençal (appelé aussi "puits canadien"). Simple à installer, celui-ci permet de renouveler l'air de votre maison, tout en économisant l'énergie et votre argent. Équipé d'une ventilation, un tel puits consomme dix fois moins d'énergie et coûte six fois moins cher qu'une climatisation électrique. Enfin, comme l'hygrométrie de l'air n'est pas modifiée et que le renouvellement de l'air est permanent, vous n'êtes plus exposés à de nombreux troubles respiratoires.