Quelles sont les énergies d'origine non renouvelable ?

Les énergies fossiles sont des énergies non renouvelables. Elles portent ce nom de "fossile" car elles se sont formées à partir de résidus organiques préhistoriques (plantes, animaux). On dit de ces énergies qu'elles sont non renouvelables car, à l'échelle humaine, les ressources ne semblent pas se renouveler assez rapidement, ou même seulement se renouveler. Dans cette catégorie, on distingue les combustibles fossiles conventionnels (pétrole, charbon, gaz naturel) et les combustibles fossiles non conventionnels (gaz et huiles de schiste, sables bitumineux...). L'utilisation intensive qui en est faite, malgré le caractère limité des ressources, entraîne une cascade d'effets nocifs pour la planète : l'impact est à la fois environnemental (des dégâts écologiques liés à l'extraction mais aussi à l'utilisation de ces énergies) et sanitaire (forte exposition des humains aux polluants atmosphériques).

Quelles sont les énergies d'origine renouvelable ?

Les énergies renouvelables se reconnaissent par le fait que leurs ressources sont inépuisables et leur utilisation non polluante. Ainsi, leur consommation n'affecte pas les réserves, c'est à dire que les ressources en matière première présentent un bilan positif. En plein essor, le soleil est la source d'énergie renouvelable de ces dernières années, d'une part avec l'énergie solaire thermique (basée sur l'utilisation du rayonnement thermique), et d'autre part avec l'énergie solaire photovoltaïque (basée sur l'utilisation du rayonnement électromagnétique). Le vent est également une énergie renouvelable exploitée grâce aux éoliennes. On compte également la biomasse, énergie renouvelable produite par la matière végétale et la géothermie rendue possible par l'utilisation de l'énergie produite par le noyau terrestre, sans oublier encore les marées dont la force permet de produire une énergie inépuisable.

Quels sont les cas particuliers et pour quelle raison ?

On distingue encore d'autres sources d'énergie, mais présentant divers défauts. C'est le cas notamment de l'énergie nucléaire dont la technique consiste à utiliser la radioactivité d'éléments tels que l'uranium comme ressource d'énergie. Bien que cette technique ne consomme que très peu de matière première pour produire une grande quantité d'énergie, les gisements d'uranium n'en demeurent pas moins limités. En outre, l'énergie nucléaire constitue un risque environnemental évident tant les déchets radioactifs produits sont extrêmement nocifs. Par ailleurs, le bois et l'eau ne sont pas considérés comme des énergies renouvelables, bien qu'il s'agisse de matières premières non polluantes : en effet, aujourd'hui, leur consommation tend à dépasser leur production ce qui entraîne une diminution inquiétante des réserves, engendrant déjà un bilan négatif des ressources et, à terme, une pénurie néfaste pour l'équilibre de la planète.